Retour du Kilimanjaro

Attention, retour d’un mythe. Je parle bien sûr du Kilimanjaro du Salvador. Ce café de variétés Kenia et Bourbon est proposé selon les trois procédés de transformation (méthodes sèche, semi-humide et humide) par Square Mile. S’ils excellent gustativement en extractions lentes (filtre, cafetière à dépression…), ils perdent toute leur originalité en espresso. La faute à la torréfaction légère ? Pas sûr. Pour preuve, Square Mile ne les propose pas en cuisson espresso.

Je vous conseille sans hésitation le Kilimanjaro nature (méthode sèche), pour la totalité du terroir qui coule dans ses grains. Un peu brut de décoffrage au premier abord, mais tellement aromatique ! Une claque.

Que toutes celles et ceux qui n’ont jamais goûté ce café se précipitent dessus, afin de passer un GRAND moment de dégustation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *