LE TOURNOI : Espressologie.fr sur la première marche du podium !

Quatrième round : boisson signature

La libre expression était de mise pour cette quatrième et ultime manche du Tournoi. La seule règle imposée étant que chaque tasse devait contenir au moins un shot d’espresso.

Les cocktails étaient créatifs, surprenants, à l’image de celui de Tao, dont l’espresso était placé entre de la glace pilée et une passoire, ou encore le rhum flambé de David !

Tao en pleine explication…

…et en pleine préparation.

Le cocktail fini.

Surprenant à boire !

Frédéric Poirier bluffé par le flambage de David.

Le cocktail présenté par David.

Un invité de marque entre Frédéric et Antoine : Paul Haworth.

Mon cocktail à base de cuisine moléculaire : des billes de sirop de framboise encapsulé.

Écume de crème de marron sur lit d’espresso Shakiso torréfié par Stéphane Cataldi.

Le résultat final. Troisième place du quatrième round.

Le cocktail de Ruoxiang, avec pour fil conducteur la vanille, à base de mascarpone et de Daterra Bruzzi, lui offre une seconde place.

Guillaume et son cocktail à base de Bourbon, de rhum et de liqueur de café.

Bravo à Guillaume qui remporte la quatrième manche grâce à ce cocktail.

Voici le classement de ce dernier round :

1 BELVEZE Guillaume
2 CHAU Ruoxiang
3 RACINEUX Sébastien
4 GLAISTER Peta
5 TISSOT Tao
6 LAHOZ David
7 TRAN Chung-Leng
8 TADMIRI Jalal

Kevin, Barista chez Coutume

La demi-finale

A l’issue de cet ultime round, le classement général restait inchangé.

Les trois premiers, et par la même demi-finalistes, étant :

1 GLAISTER Peta
2 RACINEUX Sébastien
3 TISSOT Tao

La demi-finale consistait à un cupping de quatre triangulaires. Le niveau de difficulté était volontairement élevé pour pouvoir nous départager (seulement une semaine de torréfaction d’écart, des 60/40 et des 40/60…). Mais contre toute attente, nous avons tous effectué le sans faute !

Les quatre triangulaires ont été entièrement démasquées par les demi-finalistes

Une nouvelle triangulaire en temps réduit a alors permis de sélectionner Peta pour la finale.

Seule Peta a trouvé cette triangulaire chronométrée.

Le dernier (et troisième !) cupping me permet (enfin) d’accéder à la finale tant convoitée.

Cette dernière triangulaire était chronométrée : moins de 15 secondes pour trouver l’intrus !

 Talor Browne, Barista chez Coutume

La finale

Consistait en un face à face d’un quart d’heure, avec pour mission de faire les meilleurs café, macchiato et cappuccino possibles. Le nombre d’essais était illimité, les boissons considérées comme convenables étaient envoyées au jury qui les notaient à l’aveugle, selon les critères de la WBC.

Le face à face final.

Le macchiato.

Le cappuccino.

Le jury dégustait les boissons à l’aveugle.

Evaluation d’un des espressi.

Les trophées

L’annonce du vainqueur par Nicolas, l’organisateur principal du Tournoi.

En accédant à cette première place, je remporte un voyage dans un pays producteur (probablement l’Ethiopie ou la Nouvelle-Guinée !), en plus de la reconnaissance par mes pairs.

Merci aux organisateurs (et en particulier à Nicolas qui n’a pas ménagé sa peine), aux bénévoles, ainsi qu’à tous les participants. Bravo à David, amateur éclairé, qui termine au pied du podium. Bravo à Tao (événement exceptionnel, Barista exceptionnel ;-)), qui fait une entrée fracassante dans le monde du café, et à Peta qui a été une redoutable adversaire. Elle repart avec une machine espresso Oscar de Nuova Simonelli.

Rusty, la chienne de Peta, fière de sa maîtresse !

Un grand merci à Chung-Leng qui a shooté la majorité des photos de cet article.

2 commentaires

  1. argone dit :

    Très belles photos ! bravo à Tao le gone, et aux autres candidats !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *